Jouer aux casinos certifiées version Française
Casino Référence

333 Palace Casino

  • Jeux Netent Betsoft B3W
  • Croupiers en direct GB
  • Loto en live
  • Service clientèle en français
  • Paiements des gains rapides
Le Nouveau casino RTG

Golden Euro

  • Près de 300 jeux RTG
  • 150 Slots sans téléchargement
  • Service clientèle en français
  • Paiements des gains rapides
La Romere le multi-support

Laromere Casino

 
  • Jeux Betsoft
  • Jeux Mobile
  • Jeux en Live
  • Bonus 100%
Follow Casinos en Français

jeux afrique du sud

L’Afrique du Sud envisage un nouveau projet de loi sur le jeu

jeux en ligne afrique du sudUn nouveau projet de loi visant à légaliser le jeu en ligne en Afrique du Sud doit être considéré par le parlement du pays.

Le nouveau projet de loi vise à abroger la National Gambling Act de 2008 qui permet seulement que les paris en ligne aient lieu sur les événements sportifs.

Proposé par le député Geordin Hill- Lewis, le nouveau projet de loi chercherait à inclure les jeux de casino sur Internet en plus des options de paris sportifs déjà réglementées.

Les législateurs de l'Afrique du Sud ont été sous la pression des intérêts commerciaux qui sont contre la prolifération des sites de jeux non réglementés, avec la protection des consommateurs et la fiscalité également citées comme raisons de considérer la légalisation des jeux en ligne.

Le nouveau projet de loi serait similaire à ceux qui sont actuellement en place en Australie et en Europe, ce qui permet l'octroi de licences à être supervisé par les gouvernements nationaux et provinciaux.

Les demandeurs de licences de jeux en ligne demanderaient par l’intermédiaire de l'une des 10 provinces de l'Afrique du Sud, alors que les détenteurs de licences de jeux existants dans le pays seraient tenus de présenter une nouvelle demande d'autorisation d'exploiter en ligne via une licence de jeu à distance. Les catégories de titulaires de licence devraient également être établies.

La proposition d’imposition sera déterminé par chaque province, alors que les normes et les niveaux seront établis pour aider à éliminer la concurrence provinciale.

Après son introduction au parlement, l'établissement de normes pourrait prendre jusqu'à six mois, et l'on estime que le processus de délivrance de licence pourrait prendre 18 mois.